Monday, 23 June 2014

Bourses doctorales de l'ED PIF: quelques précisions

L'École Doctorale Physique en Île-de-France (ED PIF) vient de procéder à son premier concours de recrutement des doctorants. Ayant présenté un candidat (malheureux) à ce concours, et ayant eu des échanges avec certains membres du jury, je peux donner quelques éléments sur le fonctionnement du concours, dans le but d'informer les candidats potentiels aux prochaines éditions.

Quelques chiffres
Nombre de candidats au concours: environ 130

Nombre de candidats convoqués à l'audition: 81

Nombre de candidats admis sur liste principale: 40

Nombre de candidats admis sur liste supplémentaire: 23
(Les listes principale et supplémentaire semblent avoir un peu décru en quelques jours, d'un décompte au suivant.)

Ces chiffres sont à comparer aux 450 doctorants suivis par l'ED PIF. En supposant que toutes leurs thèses aient la durée standard de 3 ans, on en déduit une estimation du
Nombre de doctorants recrutés par an: environ 150
Donc, parmi les 150 étudiants qui commenceront une thèse en physique en Île-de-France cette année, la plupart étaient vraisemblablement candidats au concours de l'ED PIF, mais seuls une quarantaine auront une bourse de l'ED PIF. Les autres seront financés par d'autres sources. Mais ils doivent déposer le même dossier à l'ED PIF, et leur thèse est soumise à son approbation.

Les critères de recrutement

Les candidats étaient examinés par un jury composé de collègues a priori compétents et intègres. (Les quelques candidats présentés par des membres du jury ou de la direction de l'ED PIF ont eu un taux de réussite comparable à la moyenne.) Seulement, la qualité des candidats n'était pas le seul critère déterminant.

Le site de l'ED PIF prévient qu'après le travail du jury, "le conseil de l'ED examine d’éventuels déséquilibres entre établissements, laboratoires ou thématiques". Cela semble être un euphémise pour dire qu'il y a des quotas de postes par établissements, chaque établissement contribuant des bourses doctorales à l'ED s'attendant à recevoir le nombre correspondant de doctorants. Et il semble que ces quotas ne soient pas imposés a posteriori par le conseil de l'ED, mais pris en compte par le jury. Donc, contrairement aux apparences, le concours de l'ED PIF n'est pas un concours unique, mais une collection de quatre concours partageant la même organisation -- un concours pour chacun des quatre établissements participants. Il serait intéressant de connaître le nombre de bourses relevant chaque établissement, mais cette information n'est apparemment pas accessible. 

Pour les auditions, qui durent dix minutes, le site de l'ED PIF conseille aux candidats d'"insister particulièrement sur leurs activités de recherche passées", et de "consacrer un maximum de deux transparents à la présentation du sujet de thèse". En fait, il semble que les candidats aient eu tout intérêt à ignorer ces recommandations, et à insister particulièrement sur leur sujet de thèse. Le jury s'attend en effet à ce que les candidats aient déjà bien discuté du sujet de thèse avec le directeur de thèse prospectif, et le montrent à l'audition. Ces attentes du jury sont défavorables aux candidats qui viennent de loin, à ceux qui ne se décident pas pour un sujet longtemps à l'avance, et aux sujets de thèse trop compliqués pour être aisément maîtrisés par des étudiants en Master.

Enfin, il semble que le jury prenne très au sérieux les lettres de recommandation demandées dans le dossier. Notamment, il est souhaitable que le candidat y soit comparé avec d'autres étudiants passés. Une des lettres de recommandation est écrite par le directeur de thèse prospectif, qui a donc intérêt à se montrer enthousiaste envers son candidat, et on voit mal ce qui l'inciterait à être toujours sincère.

L'organisation du concours

Le jury du concours sera renouvelé l'an prochain, et l'expérience du jury de cette année ne sera transmise que par les membres permanents du bureau de l'ED.

Les candidats qui viennent de loin pouvaient passer l'audition par vidéoconférence. Leur éloignement n'était donc pas insurmontable, mais ils devaient faire face à bien d'autres handicaps, à commencer par l'absence de version anglaise du site de l'ED PIF.

Il régnait un certain flou sur le caractère possible et/ou souhaitable de la présence des directeurs de thèses prospectifs aux auditions de leurs candidats. Finalement, les directeurs de thèses n'ont pas été admis aux auditions.